mardi 13 mars 2018

Sombrer dans l'esquisse ridicule


Infos
La tendance du jour, c'est s'efforcer de friser le ridicule.
C'est cet engouement d'efforts pour laisser croire.
Et ne cesser de la sublimer la bêtise,
Et la décadence.

Et cette esquisse ridicule se suffit à elle-même.
Je n'ai jamais vu si tant d'âme, qui s'ajustât mieux que ça
À la volonté de rendre le grotesque,
Plus grotesque qu'il n'est.

Nous sommes loin du pittoresque ou de l'anecdotique.
Ce ne sont que des chants et des danses grandiloquentes
Dans un lyrisme lamentablement escompté,
Juste pour brouiller leur réalité.

C'est une île privée en quête de beauté et d'élégance, contrefaites.
Et dans ses défauts, le comportement type d'une insistance, malsaine.
Une Toute-Puissance dans sa plus grande désinvolture,
À effeuiller, sans s'en rendre compte, ses propres faiblesses.

Et jamais, il n'y aura d'explication rationnelle à tout cela...

(Sombrer dans l'esquisse ridicule...)
~~ Linette Malloy Jones ~~
... ♥♥•*¨*•.¸¸♥¸¸.•*¨*•♥♥ ...
Sommaires Poésies


... ♥♥•*¨*•.¸¸♥¸¸.•*¨*•♥♥ ...

3 commentaires :

  1. Bonsoir Linette
    Je sais qu'on ne se connait pas, mais votre poème me marque par ces vérités
    Il colle tellement bien à certaines personnes, que ça fait presque peur
    Bravo à vous :-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Rosah :)
      Et oui, en la poésie toujours toute l'histoire qui se vit! On nous en conte si tant de belles parfois des histoires, et des un peu moins belles aussi parfois. Nos jours sont des parchemins et nous y écrivons le roman qui est le notre, une page et puis une page et une autre et puis... Il se délivre alors après chaque mot, après chaque phrase, bien des points et des virgules, mais aussi, très très souvent, des points d'interrogation en des points d'exclamation, suffit juste d'ouvrir bien grands les yeux pour y bien lire, et pour y voir les paysages qui sont au vrai, à se profiler :)
      L'éternellement caché n'est jamais éternel, il est toujours le jour où le soleil se lève, et où la lumière réfléchie tellement, que ce qui était jusqu'ici que dans l'ombre, et enfin à s'éclairer, au grand jour :)
      Oui, il est parfois des esquisses qui se dessinent un jour, et des toiles a offrir des paysages en toutes leurs couleurs révélées :)
      Merci de cette visite Rosah, et d'avoir partager votre ressenti sur ces mots écrits :)

      Supprimer
  2. Tes réponses sont aussi belles que tes poésies :-))

    RépondreSupprimer